Stage

«La forêt danse m’a dit…»

Inspiré par le conte de La Belle au bois dormant

Et si, à quelques jours du passage du solstice d’été, sur une nouvelle lune montante, nous nous enfoncions dans l’ombre verte et rafraîchissante d’un sous-bois ? Si nous nous mettions à l’écoute de ce que cette « Belle au poids dormant » a à nous révéler de nos blessures actuelles et transgénérationnelles ?…

Je vous propose d’explorer les transformations profondes de cette nature qui a résisté aux froides nuits d’hiver, au réveil des journées printanières, pour se vêtir de ses couleurs chaudes et solaires. Et comme un arbre, vivre les étapes, changements et dénouements de nos existences, au plus proche du cœur de la Vie.

« Votre vision devient claire lorsque vous regardez dans votre cœur. Qui regarde à l’extérieur rêve. Qui regarde à l’intérieur s’éveille »
Carl Gustave Jung

Car depuis la nuit des temps et dans différentes traditions des civilisations humaines, l’arbre est un des grands symboles. Il représente la vie en perpétuelle évolution, l’ascension vers le ciel, l’union des éléments, le lien entre les trois niveaux du cosmos, (souterrain, terrestre et supérieur) et l’axe du monde autour duquel l’Univers entier est organisé.

Depuis l’origine, la destinée de l’Homme est associée à lui, dans un lien indéfectible ; L’arbre est à l’image de l’Homme. A moins que ce ne soit l’Homme qui soit à l’image de l’arbre : Tête dans le ciel, racines en terre, branches qui se déploient, aux feuilles et aux fruits multicolores, comme autant de ressources et de potentiels.

« Si vous n’avez absolument rien à créer, vous pourriez peut-être vous créer vous-même »
Carl Gustave Jung

Accompagnante Rachel : Art thérapeute symbolique, psycho et somato Energéticienne, Analyste en psychologie des profondeurs