« Le Jeûne, ou comment se déconnecter pour mieux se reconnecter (à soi)»

Ecrit par Nicola Bölling, Responsable du centre Jeûne et Randonnée N. BOLLÏNG.

Lors d’un séjour « Jeûne et Randonnée » nous sortons de notre quotidien, changeons de lieu, arrêtons de manger pour venir nous ressourcer, en marchant, au cœur de la nature. La Déconnexion est omniprésente, elle crée un espace qui va permettre le renouveau salvateur, tant au niveau physiologique que psychologique.

Lorsque nous entrons en jeûne, nous arrêtons d’apporter  de la nourriture solide, nous passons du mode d’apport énergétique habituel au plan B, bien connu de notre organisme.  Arrêter de manger, mettre le tube digestif au repos, c’est la première déconnexion qui s’opère : celle de la nourriture, de cet apport extérieur qui n’a de cesse de se renouveler tous les jours, plusieurs fois par jour depuis que nous sommes nés.

Une vraie Autonomie s’installe, c’est l’indépendance réelle, c’est ce qui est appelé autophagie ; Gisbert Bölling a rebaptisé ce phénomène « l’Auto restauration ». Et durant cette Auto-restauration, de vraies prouesses d’auto guérison sont possibles et c’est ce que chaque jeûneur vient expérimenter et renouveler lors de son séjour de Jeûne, pour stimuler son système immunitaire, perdre quelques kilos et prendre de nouvelles habitudes alimentaires.

Mais la déconnexion est aussi et surtout présente au niveau psychologique : pour  jeûner nous avons pris un temps pour nous, nous nous éloignons du travail, de notre quotidien, de notre cuisine et nous sommes disposés à accueillir ce qui va pouvoir se présenter grâce à cet état très particulier du jeûne. Des personnes arrivent avec une pile de livres, ils pensent enfin avoir le temps de lectures diverses, mais force est de constater qu’ils repartent souvent avec toute la pile de livres, sans y avoir touché. Nous avons besoin de nous centrer sur nous-mêmes, ce que des écrivains ou penseurs ont écrit ne nous est pas indispensable durant un jeûne. Nous sommes notre propre ressource de vécu !

Avec un peu de chance, nous nous sommes permis de laisser l’ordinateur au bureau et peut-être même avons-nous osé venir sans téléphone portable, ce qui rend possible la troisième déconnexion : celle du numérique, des médias. Très bénéfique pour notre ressourcement intérieur : lorsque nous jeûnons ils se passent des changements à tous les niveaux et pour les vivre pleinement, toute notre disponibilité est requise.

Les conditions pour un jeûne salutaire sont réunies. Par toutes ces déconnexions nous créons un espace qui permet le renouveau. Cet espace déconnecté est précieux, à nous de le choyer. La nature est là pour nous accompagner dans notre nouveau quotidien : verdoyant, florissant, ressourçant, oxygénant à souhait.

La Nature contribue grandement à la réussite de notre expérience du jeûne, elle nous accompagne dans la redécouverte de nos vraies valeurs, dans la reconnexion à notre joie originelle, la marche nous permet de nous vider la tête et elle nous invite à l’introspection, au calme intérieur.

La Nature jeûne, médite et par là même nous nourrit, comble avantageusement les vides. C’est un Booster naturel à l’énergie perpétuelle.

Le ventre vide les idées deviennent plus claires, les rêves plus colorés, des émotions s’expriment et le terrain est favorable pour faire le tri et voir apparaître des évidences que nous avions mises de côté jusque-là. Ce n’est pas rare de voir des personnes prendre de grandes décisions après un jeûne : un déménagement, un changement de travail, ça faisait un moment qu’elles y pensaient, sans réussir à franchir le pas. Après le jeûne tout est plus clair et le projet se réalise enfin.

Durant le jeûne et grâce à cet espace créé, c’est un moment idéal pour mettre en place de nouvelles habitudes alimentaires, d’hygiène de vie, d’activités physiques… Les dispositions psychologiques à la sortie d’un jeûne sont favorables pour des changements durables. C’est un état propice à la réorganisation, aux prises de décisions et aux changements.

Tout simplement : ces espaces de liberté que le jeûne vous permet de vivre, rendent possible le ressourcement en profondeur.