Les bonnes pratiques pour un séjour réussi

Les conseils essentiels pour vivre pleinement votre séjour de jeûne et randonnée

Jeûner est une aventure à part entière qu’il convient d’aborder l’esprit serein. Vous trouverez ici tous les conseils et bonnes pratiques issus des années d’expérience de la FFJR, pour bien préparer votre séjour et en profiter pleinement.

Bien préparer son corps et son esprit

La semaine qui précède le jeûne consiste en une « descente alimentaire », un temps pour préparer son corps à entrer dans le jeûne tout en douceur. Votre accompagnateur diplômé FFJR vous fournit toutes les informations pour organiser efficacement votre semaine de descente alimentaire.

Pendant cette phase, il s’agit d’augmenter petit à petit la part de légumes crus et cuits, jusqu’à ce qu’ils constituent, dans les deux derniers jours avant le début du jeûne, la totalité de votre alimentation. Il est alors essentiel de vous hydrater abondamment pour préparer votre corps à la forme liquide et commencer le processus d’élimination des toxines.

Cette semaine de préparation est également l’occasion de commencer à vous recentrer et à vous détendre, en pratiquant par exemple une activité douce, telle que la méditation ou le yoga, et arriver au jeûne l’esprit apaisé.

Vivre à l’écoute de son rythme

Durant votre séjour de jeûne, des temps en groupe, d’activités, de randonnées et des temps calmes alternent de manière équilibrée pour garantir un rythme doux et propice au ressourcement.

Pendant le jeûne, pas d’injonction : vous avez toute liberté de vous reposer à la place d’une activité si vous en ressentez le besoin, comme d’aller faire un footing pendant un temps calme pour dépenser un trop plein énergie, par exemple. Soyez à l’écoute de vous-même !

Tout au long de votre séjour, votre accompagnateur est présent pour veiller à votre bien-être et vous aider à remédier aux éventuels inconforts liés au jeûne. Vous pouvez compter sur ses compétences et sur son expérience.

Penser à l’après

La semaine qui suit le jeûne s’appelle la reprise alimentaire. Elle consiste à reprendre par paliers une alimentation solide, en réintégrant le plus tard possible les sucres (céréales, féculents, fruits, produits laitiers). Elle permet de reconstituer un microbiote intestinal de qualité, de stimuler vos cellules souches et de décupler ainsi les bénéfices du jeûne pour votre santé.

Cette semaine est une expérience joyeuse où l’on redécouvre le plaisir de manger, en accord avec ses besoins véritables, ainsi que la saveur des aliments grâce à des papilles gustatives toutes neuves. Prenez le temps de déguster vos repas et de bien mâcher.

Votre accompagnateur diplômé FFJR partage ses recettes préférées de légumes crus et cuits pour vous aider à mettre en place des habitudes alimentaires savoureuses et favorables à un microbiote en bonne santé toute l’année.

Vous rentrez chez vous allégé, détendu, apaisé : prévoyez de reprendre en douceur votre quotidien en allégeant votre planning habituel pour pérenniser les effets relaxants de votre jeûne.

Se reconnecter à son corps

Le jeûne est une expérience de transformation profonde du corps, qui fait appel à des réflexes naturels visant à pallier l’absence de nourriture, tels que l’autophagie. Cette expérience de l’incroyable capacité de l’organisme à s’auto-nettoyer et à s’auto-réparer permet de réinstaurer une relation harmonieuse entre votre esprit et votre corps. Celui-ci apparaît en effet comme doué d’une sagesse propre qu’il convient d’apprendre à écouter pour vivre plus en adéquation avec vous-même. Tout au long de votre jeûne, soyez attentif à ce qui se passe en vous : vous êtes en train de vous reconnecter à votre corps !

Que mettre dans ma
valise ?

  • Pour tous les jours : prenez des vêtements chauds et confortables. Pendant le jeûne, le corps est plus sensible au froid et vous aurez envie de vous sentir à l’aise.
  • Pour les activités : selon la pratique proposée par votre centre (yoga, longe-côte, équithérapie, etc.), emportez vêtements et chaussures adaptés. Si votre centre est doté d’un spa ou d’un sauna, n’oubliez pas maillot de bain et peignoir.
  • Pour la détoxification : pensez à apporter une bouillotte à apposer sur le foie dans les phases de repos pour stimuler vos fonctions émonctoires. Et pour une détoxification complète par le derme, un gant de crin ou de massage sera votre allié.
  • Pour la toilette : glissez une serviette de toilette et de bain dans votre valise. Pendant le jeûne, c’est le moment de mettre la peau au vert et de délaisser les déodorants et autres produits de beauté dont la composition chimique peut entraver la détoxification. Les huiles de massage bio sont en revanche utiles pour nourrir votre peau et découvrir les vertus de l’automassage.
  • Pour les randonnées : munissez-vous d’un petit sac à dos, d’un thermos et d’une gourde, d’un vêtement de pluie bien étanche et surtout de chaussures de randonnée de bonne qualité et confortables. L’idéal est de partir avec des chaussures que vous avez déjà portées et dans lesquelles vos pieds se sentent bien. Selon la saison, chapeau et crème solaire ou bonnet peuvent être utiles. Enfin, n’oubliez pas d’apporter votre bâton de marche si vous avez les genoux sensibles.
  • Pour les phases de repos : emportez les livres que vous avez envie de lire depuis longtemps et n’hésitez pas à vous munir d’un petit carnet où noter vos ressentis pendant cette expérience particulière, surtout si c’est votre premier jeûne.

Vos questions, nos réponses

Quid de la purge ?

La purge est proposée à votre arrivée au centre, sauf si vous souhaitez la faire chez vous avant d’arriver ou si vous préférez une solution alternative (dans ce cas, contactez votre accompagnateur de jeûne). La purge consiste, à partir d’un produit naturel, à éliminer les déchets qui stagnent dans la dernière partie du colon pour éviter les désagréments liés à leur fermentation.

Vais-je tenir une semaine sans manger ?

Le saviez-vous ? Un individu en bonne santé qui mesure 1,70 mètre et pèse 70 kilos dispose des réserves nécessaires pour jeûner, sans se mettre en danger, jusqu’à 40 jours ! (Source : Mehdi Bentezzar pour Sciences et Avenir, Juin 2015).

Vais-je réussir à randonner alors que je n’ai rien mangé depuis plusieurs jours?

Libéré du travail de digestion, le corps dispose d’autant plus d’énergie pendant le jeûne. Nous sommes donc tous capables de marcher, à notre rythme, pendant le jeûne : c’est le moment de profiter de la nature pour se ressourcer !

Jeûne et randonnée, le parfait équilibre

La randonnée présente plusieurs effets bénéfiques pour le corps autant que pour le mental, qui viennent encourager le processus déclenché par le jeûne.

En savoir plus

L’accompagnement

Les accompagnateurs diplômés FFJR sont formés pour proposer des séjours de jeûne accompagnés, dans un cadre sécurisant et stimulant.

En savoir plus

Les séjours en pratique

Comment se déroule concrètement un séjour de jeûne FFJR ?

En savoir plus
Engagements

Les engagements de la FFJR

Encadrement

Les accompagnateurs diplômés FFJR ont suivi une formation théorique et pratique et bénéficient de formation continue chaque année.

Accompagnement

Pendant votre séjour, l'accompagnateur FFJR est présent à vos côtés à tout moment, pendant les randonnées et les autres temps.

éthique & déontologie

La FFJR a mis en place une charte stricte et un contrôle qualité afin d'assurer que chaque séjour respecte notre cadre éthique.

Partenaires de l'académie médicale du jeûne

La FFJR a noué un partenariat avec les médecins spécialistes de l'Académie Médicale du Jeûne à travers la formation continue des accompagnateurs certifiés FFJR, et une permanence de conseils lors des séjours.

Trouvez votre séjour de jeûne et randonnée
Critères facultatifs
Activités complémentaires